Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2013

Ecoutes : au moins, les choses sont claires

La révélation que les Etats-Unis espionnent des services diplomatiques officiels de leurs principaux alliés et les services administratifs de l'Union Européenne est un coup de tonnerre aux yeux des peuples de l'Occident. L'absence de dénégation de ce fait donne crédit aux assertions qui émanent de M. Snowden, un agent désormais dissident des USA. Pire encore, en expliquant que "tous les Etats prennent des mesures pour garantir leur sécurité", le secrétaire d'Etat John Kerry a très explicitement indiqué que les principaux alliés officiels de son pays ne sont pas seulement des rivaux potentiels, mais des ennemis potentiels (capables de menacer sa sécurité, accusation très grave), alors même qu'une alliance très étroite (l'OTAN) unit ces pays depuis plus de soixante ans, et qu'il n'existe aucun soupçon sérieux que la guerre puisse éclater entre les pays européens et les Etats-Unis à horizon envisageable, même en rêve.

La position des Etats-Unis clarifie donc leur état d'esprit général : les Etats-Unis ne font confiance à personne, à aucun autre Etat, même à ceux dont on pouvait croire que les liens avec eux étaient les plus étroits, comme le Royaume-Uni, voire l'Allemagne. Désormais, les choses sont claires : l'Europe est libre. Elle ne subit aucun chantage affectif, elle peut (et doit) ne compter que sur elle-même. Encore faut-il qu'elle soit équilibrée en elle-même et qu'elle tienne compte de tous les intérêts de ses Etats membres. Il faut le dire, il en est un peu de notre faute, à nous Français, car voici bien longtemps qu'à force de radiner sur notre contribution aux budgets européens, nous avons laissé la clef de la maison européenne à l'Allemagne, ce qui ne pouvait rester sans effet négatif pour nos intérêts propres en définitive. Rééquilibrer l'Europe, et en faire une organisation mutualiste, sans puissance dominante, capable de défendre nos intérêts communs, certes, mais aussi nos intérêts séparés en faisant en sorte qu'ils ne se contredisent pas, cela dépend donc principalement de nous.

Enfin, il faudra bien remettre à plat et en chantier la défense européenne, car il ne peut être question de se placer sous le bouclier d'un Etat pour lequel nous sommes des ennemis potentiels, je crois que cela tombe sous le sens. Cela signifiera des efforts budgétaires évidents (avec en contrepartie un développement de nos capacités de production dans ce domaine, donc des emplois). Je ne pense pas qu'une centralisation supplémentaire de la défense européenne y soit nécessaire, mais au contraire une meilleure articulation des différentes armées nationales, en lien avec la clarification des missions de l'Union Européenne dans l'esprit mutualiste commun et séparé que j'ai dit plus haut. Enfin, les Etats-unis doivent fermer des bases militaires supplémentaires en Europe.

14:57 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

"Rééquilibrer l'Europe, et en faire une organisation mutualiste, sans puissance dominante, capable de défendre nos intérêts communs, certes, mais aussi nos intérêts séparés en faisant en sorte qu'ils ne se contredisent pas, cela dépend donc principalement de nous."

Entièrement d'accord avec toi : voilà quel doit être notre seul objectif ! Mais obtenir une organisation mutualiste en Europe ne sera possible que si chaque pays se l'applique d'abord... Ce qui signifie qu'il faut commencer avant tout dans chaque ville et chaque région. Il nous faut donc réunir les compétences en gardant la différence et l'originalité de chacun.

Écrit par : Françoise Boulanger | 01/07/2013

Une tempète dans un verre d'eau glacé, vous le savez bien, plein de glace pil-l-ée dedans.

Écrit par : Martine | 02/07/2013

@Francoise,
Tout le monde n'en a rien à cirer de tes délires. Dsllée.

Écrit par : Martine | 02/07/2013

La jalousie qui se manifeste ainsi est le plus beau des compliments (comme le disait un célèbre peintre, c'est le "thermomètre" de la gloire...) !
La plupart des jaloux agissent en souterrain, dans un anonymat bien lâche et donc confortable.
Le fait d'écrire n’importe quelles bêtises sur la toile leur permet juste de satisfaire leur petit Ego (les envieux maladifs prêtent aux autres leurs propres pensées négatives afin de se sentir "importants", se grandir)…

Écrit par : Françoise Boulanger | 03/07/2013

"La jalousie qui se manifeste ainsi est le plus beau des compliments" +1, encore qu'il y en ait de plus beaux !

Écrit par : FrédéricLN | 21/07/2013

Voui Fred, vous vous etes souvenu, partie de mes propos il y a longtemps sur la toile, c'était à l'époque un clin d'œil aux fans de Dali.
Assez rigolo de les retrouver chez la mère Francoise qui cherchait aussi soutien chez Picasso...Me demande bien pourquoi? ;o))

Écrit par : Martine | 29/07/2013

Z'avez bien fait de passer sur ce billet, j'avais presqu'oublé que la famille Picasso est très attentive à toute forme de récupération politique, c'est dommage pour moi de ne pas etre passée plus tot j'aurais pu en parler de vive voix à un des membres de sa famille, il y a quelques jours. Pas grave, que partie remise.

Écrit par : Martine | 29/07/2013

Sinon, Hervé, vous etes prié de ne plus essayer de me vendre les vertus du Falcon, je les connais très bien depuis l'épisode "abeilles" je l'ai croisé deci dela sur des blogs improbables avec l'éric J je sais ce qu'il vaut^^^, il me fait jerber ce mec.

Écrit par : Martine | 30/07/2013

« La jalousie des autres peintres a toujours été le thermomètre de mon succès. » Salvador Dali

Écrit par : Picasso | 30/07/2013

@Picasso,
Très joli. ;)

Écrit par : Martine | 01/08/2013

D'autant plus joli que je suis intervenue pendant quelques années en soutien dans des classes d'art plastique...Ainsi dénommées à l'époque.
Sinon pour le reste pas une blague, tous les ans...Sommes voisins, et oeuvrons dans le meme sens avec chacun sa facon.
Je suggère donc à la matronne F de remanier son blog en toute amitié préventive ;o)) ne dit-on pas qu'un homme averti en vaut deux?

Écrit par : Martine | 01/08/2013

Que la Matronne F ne se sente pas personnellement visée, pour certaines familles il est important de n'avoir à subir aucune espèce de récupération ou pression, que cela émane de très haut ou du ras des pâquerettes: pieds d'égalité.

Écrit par : Martine | 01/08/2013

@ Martine

Vous savez que je déteste censurer, mais vous dépassez les bornes avec vos délires.

Écrit par : hervé torchet | 03/08/2013

Écrire un commentaire