30/09/2013

Jadis, le pays qui admirait le plus la France était la Roumanie

Pour Manuel Valls, les semi-nomades qualifiés improprement de "roms" qui construisent des bidonvilles en marge de nos grandes agglomérations ne veulent pas, dans leur grande majorité, s' "intégrer" dans notre pays. Pis encore, non seulement ils ne le veulent pas, mais ils ne le peuvent pas, du fait de l'extrême et insurmontable différence qui sépare leur culture de la nôtre. M. Valls emploie donc exactement les mêmes arguments, et dans les mêmes termes, que ceux que Jean-Marie Le Pen utilisait pour expliquer que ni les Maliens, ni les Algériens, ni quiconque d'étranger en fait ne pourrait s'intégrer à la communauté nationale voici une trentaine d'années, comme si les Maliens, les Algériens, et leurs fils devenus français n'avaient pas infligé le plus abrupt démenti aux insanités lepénistes.

L'homme prisonnier de son substrat culturel, on aurait envie d'en faire un sujet de réflexion philosophique, en fait. Seulement voilà, il s'agit de vies d'hommes, de femmes, d'enfants, de gens qui ont si peu envie de s'intégrer qu'ils inscrivent leurs enfants à l'école, école dont M. Valls les retire manu militari au motif, selon ses soutiens, que "leur vie est en Roumanie", "comme c'est l'opinion du président roumain lui-même". On est heureux de connaître l'opinion du président roumain, mais quid de l'opinion des personnes directement concernées ? Comme disait Coluche, "circulez, y'a rien à voir". La liberté de circulation et d'établissement dans l'Union Européenne ? Oh mais non, cela peut s'appliquer aux Allemands, plus difficilement aux hordes de plombiers polonais qui affûtent leurs clefs anglaises en vue d'envahir nos salles de bain (ah non, zut, ça on nous le promettait en 2005 au moment du TCE, mais on ne l'a pas vu), mais fi, des Roumains... des Roumains (il lève les yeux au ciel)... des Roumains (il prend l'air navré), enfin, des Roumains, vous n'y pensez pas. Les Roumains, cela va où leur président le dit. 

L'amoncellement d'immondices argumentaires qu'on ose nous servir en cette occasion est si nauséabond que j'ai du mal à finir cet article. Oui, je sais, il y a des filières mafieuses qui exploitent les prétendus "roms". Il y en a d'autres qui s'épanouissent à l'intérieur du PS et on ne les reconduit pas à la frontière, que je sache (on devrait). Oui, je sais, on ne peut pas laisser les bidonvilles pourrir les périphéries de nos villes. C'est vrai, il faut trouver des solutions, et certaines municipalités s'y emploient. Je note au passage la schizophrénie d'un homme pour lequel j'ai de l'estime, le maire de Lyon qui, d'un côté, fait beaucoup pour intégrer les "roms" et, de l'autre, signe un texte de soutien de Valls. Oui, je sais, Hollande reprend la méthode de gouvernement de Jospin, qui consistait à laisser coexister des opinions divergentes voire incompatibles dans son équipe gouvernementale, c'est vrai, il fait comme il veut, Hollande, ce n'est pas comme si cette méthode n'avait pas mené Jospin au 21 avril. Oui, je sais, Jospin, il ne sait pas faire autrement. En 1997, il a pris le pouvoir en s'appuyant sur les triangulaires du FN. Alors, il essaie de recommencer pour les municipales de 2014. C'est vrai qu'il n'y a pas eu, entretemps, le 21 avril 2002.

Jadis, il y a quelques décennies, en Roumanie, la bonne société communiquait en français. Très bien. On cultivait notre belle langue avec d'autant plus de facilité que le roumain, langue latine, est très proche du français, presque encore plus que l'italien. Ah merde, c'est vrai, ce n'est pas possible, ça, cette référence historique, puisque Valls a dit que leur culture les empêche de s'intégrer. Jadis, Bucarest était surnommé "le Paris" du Danube ou des Carpates, je ne sais plus. Mais ça, tout ça, c'était avant.

Voici plus de trois ans, Nicolas Sarkozy prononça à Grenoble un discours qui fit rimer Grenoble avec ignoble. Et maintenant, il y a Valls, une valse funèbre.

00:58 | Lien permanent | Commentaires (25) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Mais comment pouvez vous accepter que ces gens viennent chez nous?? Si vous le souhaitez tant, vous n'avez qu'à ouvrir votre jardin pour qu'ils s'installent chez vous?! Vous osez dire qu'ils veulent s'intégrer? Mise à part voler, détruire les terrains, détourner l'eau que nous contribuables devont payer, ne pas payer d'impots car ces pauvres malheureux n'ont que leurs grosses caravanes et leurs voitures hors de prix qu'ils s'achètent.. Humm comment? Par les cambriolages peut être... Mais vous avez raison, ouvrez votre maison, accueillez les ou bien taisez vous!!

Écrit par : Dad | 30/09/2013

A l'angle de l'avenue Mozart et de la rue du Ranelagh, juste à la sortie du métro, à coté du kiosque à journaux, il y a une boulangerie.
Pendant des années, il y avait un vieux clodo, bien sympa à qui tout le monde filait plus ou moins la pièce...
A la suite de quoi il allait en face chez Nicolas se prendre son kil de rouge et il passait, en tout cas tout le monde l'espérait, une bonne journée.
Un jour il n'y a plus eu de clodo, et à la place il y a eu une grosse Rom avec un gosse manifestement shooté pour qu'il se tienne tranquille.
J'ai eu la curiosité de demander ce qui c'était passé à la boulangère.
Et bien c'est simple : deux malabars ont débarqués d'une Mercédès, ils ont terrorisés le vieux clodo du quartier avec des couteaux et depuis...
Quand vous montez vers La Muette ce qui vous arrive souvent je crois, allez donc acheter votre pain dans cette boulangerie, monsieur Torchet...ça vous aidera à dissiper vos crises d'humanisme de Prisunic...

Écrit par : Jihème | 30/09/2013

Mais il y a des quantités d'enfants "roms" qui sont scolarisés au moment où on les renvoie en Roumanie ou en Bulgarie. Il y a des gens, c'est vrai, exploités par des réseaux mafieux, mais ce sont des victimes, et non des coupables, mais comme notre police est incapable d'arrêter les coupables, on s'en prend aux victimes et on appelle au pogrom. c'est infect. Comment se fait-il que nous n'utilisions pas les milliards d'Euros proposés par Bruxelles pour l'intégration de ces personnes quand nous avons la preuve (et nous l'avons souvent) qu'elles souhaitent s'intégrer ?

Écrit par : hervé Torchet | 30/09/2013

Un texte bien.

...mais regardez les commentaires... le petit monde a besoin d'une échappatoire pour se tirer de l’embarras quotidien, alors les Tsiganes, ca fait merveilleusement l’affaire … et ce n’est pas d’aujourd’hui

Quant à votre Valls, c’est tellement typique, le petit immigré qui hait les derniers venus, c’est tellement dérisoire et minable, à en faire pleurer
Bon, on sait qu’en réalité il ne fait que pêcher des votes à droite, mais le fait que ce soit justement le petit immigré d’un pays pauvre qui assume le thème des Tsiganes immigrés, cela ne maque pas du sel

Nous, en Roumanie, on a un proverbe : « Le Tsigane, lorsqu’il est devenu empereur, c’est son père qu’il a fait d’abord pendre »

Écrit par : Roumain | 30/09/2013

@ Roumain

Oui, les prétendus "roms" ne sont pas bien vus en Roumanie, persécutés, et c'est pourquoi il est particulièrement honteux de vouloir les renvoyer là-bas sans discernement.

Écrit par : hervé Torchet | 30/09/2013

Pourriez-vous elaborer un peu sur les persécutions dont les Tsiganes sont victimes en Roumanie, faits/statistiques/études à l'appui, merci

Écrit par : Roumain | 30/09/2013

@ Roumain

Avez-vous réfléchi au sens de la blague qui conclut votre premier commentaire ?

Écrit par : hervé Torchet | 30/09/2013

Ce proverbe n’a rien à voir avec et rien contre les Tsiganes. Il décrit le comportement assez typique du parvenu de basse extraction qui, une fois arrivé, renie d’abord les siens. Comme tout proverbe, il construit une situation en gros traits, où le Tsigane en est l’illustration paradigmatique. Les proverbes ne sont pas politiquement corrects.

Jai choisi ce proverbe roumain (Ţiganul când s-a văzut împărat, pe tac’su l-a spânzurat – Le Tsigane, lorsqu’il s’est vu empereur, c’est son père qu’il a fait pendre) pour illustrer le comportement de Manuel Valls, immigré espagnol, qui fait campagne électorale s’en prenant aux … immigrés très pauvres, sous le prétexte d’extrême droite, qu’ils soient „inassimilables“.

Le fait que le proverbe parle justement des Tsiganes, ne fait que rajouter un petit second degré supplémentaire à une banale histoire politicienne, construite au dos des populations marginales et sans défense et dont le dupe c’est, comme toujours, le français lambda.

Écrit par : Roumain | 01/10/2013

Ils ont des yeux et ils ne voient pas.
Ils ont des oreilles et ils n'entendent pas.
Les connards qui nient la réalité du problème, qui le minimisent qui nous servent cette soupe humanitaro-larmoyanto-indigeste, qui nous conduisent tout droit au fascisme de la Le Pen et de son gang...
Le confits en dévotion tiers mondistes
Les petits-bourgeois cathos tout en genuflexions devant Télérama, les Inrockuptibles et autres "Libé".
Ceux qui ont remplacé l'homélie du dimanche de "M'sieur le curé" par l'éditorial d'Askolovitch et la crise d'hystérie de Clémentine Autain.
Ceux qui n'ont jamais de leur vie rencontré un ouvrier.
Ceux qui pour rien au monde n'accepteraient que leur chère progéniture à tête blonde soit mélangée à l'école avec les enfants "Roms".
Tous ces Tartufes pour qui les Roms c'est bien...pour les autres... !!!
Tous ceux là auront du mal à comprendre ce qu'est la souffrance populaire que procurent à une population impuissante ces voyous étrangers...
http://www.youtube.com/watch?v=kI3iW2-9hPU
http://www.youtube.com/watch?v=DpBvQ82nCz4
http://www.youtube.com/watch?v=vsneAbGKmXY
http://www.youtube.com/watch?v=yi_ETCwd2VE
http://www.youtube.com/watch?v=UrOK9QqV_qs
http://www.youtube.com/watch?v=JS0ANaWRFQ4
http://www.youtube.com/watch?v=AzKYrJ-FYLw

Écrit par : Jihème | 03/10/2013

@ Jihème

Personne n'a dit qu'il n'existait aucun problème, mais ce n'est pas une raison pour stigmatiser toute un groupe sur son appartenance culturelle ou nationale. Valls ferait mieux de démanteler les mafias plutôt que de s'en prendre à des faibles. Mais comme il n'y arrive pas, il sombre dans l'odieuse facilité du racisme. C'est cela qui est inacceptable. Avec les milliards proposés par l'Europe, nous pourrions résoudre ces problèmes en intégrant rapidement les populations. Avec 4 millions, nous en intégrons quelques centaines par an. Avec 4 milliards, cela pourrait être des dizaines de milliers.

Écrit par : hervé Torchet | 03/10/2013

Le problème des Roms, c'est le problème des Roumains.
Comme il se trouve qu'à ma connaissance la Roumanie n'est pas un protectorat français, nous n'avons pas à nous immiscer dans les affaire intérieures d'un pays indépendant.
A travers l'Europe nous pouvons les inciter à régler le problème mais la Roumanie n'a pas à autoriser ses ressortissants à se comporter comme des gangsters sur le territoire français.
Voire à le y pousser.
Je ne sais pas si TOUS les Roms, partout toujours et tout le temps se comportent comme des gangsters mais ceux qui viennent en France se comportent comme des gangsters.
En Roumanie je suis convaincu qu'existent des Roms honnêtes en France pas.
Pour votre information, la Norvège se prépare à demander à l'Europe l'exclusion de la Roumaine de l'espace Shengen...
Ils ne sont pas Sarkozystes les Norvégiens...Ils sont suffisamment Téléramesque à votre goût je suppose...
Et bien ils viennent d'envoyer l'équivalent local du Front National au gouvernement...Voilà le résultat des trafics de drogue "Pakis" autour de la gare d'Oslo, et des descentes de Roms dans les maisons où personne ne ferme à clé ni n'aurait l'idée saugrenue de mettre une alarme.
Voilà le résultat qu'obtiennent les "Belles âmes" en ne regardant pas la réalité en face et pire encore en anathémisant ceux qui le font...

Écrit par : Jihème | 03/10/2013

C'est bien de vous ça ?
" Il y a des gens, c'est vrai, exploités par des réseaux mafieux, mais ce sont des victimes, et non des coupables, mais comme notre police est incapable d'arrêter les coupables, on s'en prend aux victimes et on appelle au pogrom. c'est infect."
Aujourd'hui, en ce moment, passent en correctionnelle une dizaine de cambrioleurs Roms.
Ils sont achetés 100 000 euros par personne par les chefs mafieux Roumains, qui bien évidemment se gardent bien de mettre les pieds en France..
Par contre s'ils ne rapportent pas assez on exécute des membres de leur famille en Roumanie...
Ceux qui se sont fait pincer sont terrorisé...
Alors monsieur le grand humaniste on fait quoi ?
On envoie notre ministre des affaires étrangères se ridiculiser à Bucarest ?
Vous voulez vraiment faire mourir de rire les officiels roumains tous plus ou moins corrompus ?
Vous voulez faire débarquer un corps expéditionnaire ?
Atomiser Bucarest ?

Écrit par : Jihème | 03/10/2013

Ah, mon pauvre Jihème, je dois vous faire mon plus sincère compliment: si vous n’étiez pas, vous devriez être inventé, tellement vous êtes représentatif pour le Français moyen, dans cette affaire électorale, montée de toute pièce, qu’est le „problème Rom“ qu’on vous met sur la table à la veille des élections.

Sur ce thème – les Tsiganes – vous êtes d’une ignorance totale, bourré de fausses informations, manipulé, désorienté, gonflé … Heureusement, vous pouvez pas mesurer la profondeur du ridicule dans lequel vous avez plongé.

Je sais bien que vous n’êtes qu’une victime d’un système des médias qui vous sert, à vous, public français, les plus funambulesques, absurdes et ridicules histoires et „informations“ qu’il soient, sur le sujet en question. J’ai fait d’ailleurs un petit essai, en googlant sur le thème „rom“ en français: ce n’était que du faux. Même pas une seule information correcte!

Loin de moi de vouloir vous convaincre de quoi que ce soit. Sachez seulement ceci: tout, mais absolument tout que vous croyez savoir sur ce thème, est faux, point par point.

Écrit par : Roumain | 04/10/2013

@Roumain
Sans être riche je ne suis pas particulièrement pauvre et n'ait donc pas besoin de votre condescendance...
Ce n'est pas moi qu'il faut convaincre mais la Chambre correctionnelle de Nancy où ces individus sont actuellement jugés...
Ceci posé, vous avez tout latitude pour vous procurer la presse, de contacter les journalistes, pour leur exposer vos si intéressantes théories...

http://www.liberation.fr/societe/2013/09/30/des-roms-qui-forcaient-leurs-enfants-a-cambrioler-juges-a-nancy_935685
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/30/97001-20130930FILWWW00271-proces-de-27-roms-a-nancy.php
http://www.leparisien.fr/lorraine/nancy-proces-de-27-roms-qui-forcaient-leurs-enfants-a-cambrioler-30-09-2013-3182913.php

Écrit par : Jihème | 06/10/2013

@ Jihème

La construction européenne fait que tous les Européens nous concernent un peu plus encore que les autres humains.

Je ne sais ce que vous évoquez à propos de la Norvège, mais ce pays devrait commencer par adhérer à l'Union Européenne.

Il y a des prétendus "roms" acusés. Cela fait-il de tous les prétendus "roms" des coupables ? Non.

Pour le reste, je constate notre désaccord et ne vois pas l'intérêt de prolonger une discussion qui se heurtera toujours à des positions immobiles.

Écrit par : Hervé Torchet | 07/10/2013

Les Européens nous concernent en tant qu'être humains précisément quand ils en adoptent le comportement...
Pas quand ils vendent des enfants, les mutilent pour apitoyer, les dressent à être des voleurs, des prédateurs, des prostitués mâles et femelles.
Je dis que ceux qui couvrent ces agissements, par pseudo humanitarisme gnangnan sont les complices de ce nouvel esclavage moderne.
Je dis que les pays Roumanie, Bulgarie et autres qui ferment les yeux sur ces trafics (tout en empochant l'argent des contribuables européens) sont indignes de nous rejoindre...
Je dis que la prostitution d'un antiracisme de Prisunic au profit de bandes de prédateurs étrangers nous conduit droit au fascisme probablement pour des raisons politiciennes de bas étage.
Je dis que le gouvernement du lâche et hypocrite Flamby, du matamore Valls, de Duflot la magouilleuse qui parlent et ne font rien doit être sanctionné par tout Français qui a le soucis de la dignité de la France...La France des Droits de l'Homme...La France, mon pays, de cœur et de raison.
Il est vrai que quand on a eu la faiblesse de mettre au pouvoir ces histrions et ces tartufes on à tendance "à ne pas prolonger une discussion qui se heurtera toujours à des positions immobiles."

Écrit par : Jihème | 07/10/2013

@ Jihème

Le pire qu'ils font est toujours meilleur que le meilleur de leur prédécesseur.

Écrit par : hervé Torchet | 07/10/2013

Si c'est le cas qu'est ce que le MODEM fait en revenant dans l'opposition ?
Pourquoi changer votre fusil d'épaule ?
Restez dans la majorité gaucho-socialo-communisto-écolo...
A moins que l'habitude de tirer dans le dos ne soit consubstantiel à une certaine forme de centrisme : le centrisme béarnais...

Écrit par : Jihème | 08/10/2013

@ Jihème

Mon blog est mon blog

Écrit par : Hervé Torchet | 08/10/2013

Et réciproquement...
Si mes commentaires vous déplaisent il vous appartient de les supprimer...
Dans l'attente les lecteurs apprécieront votre argumentaire...définitif.

Écrit par : Jihème | 09/10/2013

@ Jihème

Le commentaire est libre, mais il faut que débat soit de bonne foi. Si vous ne reconnaissez aucune qualité à la gestion du tandem Hollande-Ayrault, alors qu'elle en a, il n'y a aucune raison que j'en reconnaisse à celle du tandem Sarkozy-Fillon, alors que je pense que Fillon a raison de croire qu'il a plus de chance d'être élu que Sarkozy, et que, d'ailleurs, je pourrais voter pour lui.

Écrit par : Hervé Torchet | 09/10/2013

Sarkozy est parti monsieur Torchet, il serait temps que vous vous désintoxiquiez de sa présence dans vos analyses politiques.
Place aux socialistes...
Le peuple a fait la folie d'offrir au pouvoir socialiste un pouvoir absolu, vous y avez concouru.
Et bien vous même et les Français vous les avez.
En ce qui concerne les Français, les électeurs de Brignolles viennent de répondre avec plus d'éloquence que je ne saurais en avoir.
Rejeter Sarkozy pour avoir Le Pen...chapeau...!!!
En ce qui vous concerne, voici de quoi vous satisfaire monsieur Torchet et me semble parfaitement illustrer votre propos...
Vous habitez bien le 16ème sauf erreur de ma part...

http://www.liberation.fr/societe/2013/10/14/ayrault-dit-pourquoi-pas-a-un-village-d-insertion-rom-dans-le-xvie_939453?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

A évidemment il y a toute la différence entre l'Humanisme abstrait et l'Humanisme concret...

Écrit par : Jihème | 15/10/2013

@ Jihème

Si j'avais à voter sur l'installation d'un immeuble comme cela s'est fait à Montreuil, je le ferais.

Écrit par : Hervé Torchet | 15/10/2013

Les serruriers du 16ème arrondissement vous en remercieraient par avance monsieur Torchet.

Écrit par : Jihème | 16/10/2013

@ Jihème

Eh non, justement, renseignez-vous, ne vous contentez pas de préjugés.

Écrit par : hervé Torchet | 16/10/2013

Écrire un commentaire