Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2013

Filières opaques de la production à la distribution

Il arrive que l'on attende en vain un rendez-vous et que l'on finisse par perdre patience. Au fond, les affaires spectaculaires de consommation que nous avons connues ces derniers temps renvoient à ce schéma. Nous attendons en vain le rendez-vous que nous avons demandé et nous perdons patience. 

Dans l'affaire du cheval fou de Spanghero, produit en Roumanie, vendu à Chypre puis aux Pays-Bas avant d'être transformé en deux temps, d'abord à Castelnaudary, puis à la frontière luxembourgeoise, nous avons mesuré à quel point la multiplication des opérations économiques et des intermédiaires rendait les filières de production et de distribution opaque. Mais finalement, nous avons eu l'impression que l'entreprise finale, Findus, était au courant du processus qui aboutissait à une tromperie aussi massive que généralisée.

L'horrible affaire de l'effondrement d'un immeuble au Bangladesh donne la même impression, avec ses 650 morts exploités de leur vivant dans des conditions scandaleuses. On trouve au milieu des décombres des étiquettes d'entreprises occidentales, européennes entre autres, dont les produits étaient fabriqués là. or ces entreprises de distribution indiquent que le fabricant qui exploitait (au sens propre) les ateliers qui se sont effondrés ne figurait pas parmi leurs fournisseurs. c'est probablement vrai, et des intermédiaires doivent s'intercaler entre la production et la distribution. Ces intermédiaires n'ont d'autre fonction que d'évaporer fiscalement une partie du bénéfice tiré de cette exploitation à coûts imbattables. Je vous invite à consulter cette vidéo pour comprendre à quel point je suis, moi comme d'autres, en colère, à attendre ce rendez-vous de la transparence.

 

23:28 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Rien compris à ce billet, c'est dommage; vous auriez pu attendre avant publicatio n: pour y inclure les tornades , ou les irruptions volcaniques... :o)))
Dslée H, je ne reviendrai pas pour soutenir vos "chouchous".
A ce jour :chez le Parisien avec la monnaie "abeille," exactement à la parité...Cela m'a évoqué bien sur un certain Spaulding avec ses billets verts détournés^^^, bof un véritable "enc" de mouches! Grand bien fasse à ceux qui souhaitent s'évader du fisc et simili légalité^^^!
Sinon, c''est très moche de surfer sur certaines détresses....
A chacun sa vie et choix.

Écrit par : Martine | 21/05/2013

Sinon, je souhaite bonne chance aux coucous de l'héré ( Badrét Arthuis et EELV Villepinte par exemple mais pas les seuls...) Z'allons pouvoir observer soon ! Leur "toute puissance" suis pdlol!

Écrit par : Martine | 21/05/2013

Écrire un commentaire